FORMATION ATFO03

METTRE EN ŒUVRE LE RACCORDEMENT EN FIBRE OPTIQUE

( Sur une durée de 4 jours )

 

Objectifs de la formation

A l’issue du stage, les participants seront capables de :

  • Acquérir les connaissances sur les différents types de topologie FTTH
  • Identifier les produits des principaux constructeurs utilisés dans le cadre de la colonne montante FTTH
  • Mettre en œuvre le raccordement de colonnes montantes FTTH avec les produits des principaux constructeurs du marché
  • Connaître la normalisation de la fibre optique, les différents composants actifs et passifs d’une liaison fibre optique
  • Réaliser des mesures de photométrie : vérifier la continuité physique et mesurer l’atténuation d’un réseau optique
  • Réaliser le lovage des fibres optiques dans les cassettes prévues à cet effet et utiliser un réflectomètre
  • Réaliser la jonction de fibres optiques par raccordements mécaniques et par soudures
  • Réaliser une chaîne de liaison fibre optique complète (mise en place, raccordement, mesures) et rédiger le document de recette

 

Public concerné :

Toute personne ayant travaillé sur l’installation de réseaux de communication industriel en fibre optique tels que FTTH , FTTB ou bien réseaux locaux.

Pré-requis :

Aucun pré-requis.

Objectifs pédagogiques :

  • Établir des liens purement pratiques entre les différents apports théoriques et les différents travaux d’atelier.
  • Adapter le savoir faire à la réalité et aux besoins concrets des métiers concernés.
  • Inculquer une méthodologie et un état d’esprit dans le comportement lié aux métiers concernés.

 

Moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement mis en œuvre

Moyens pédagogiques :

  • Utilisation d’images inductrices au tout début de chaque session de formation afin de faciliter l’expression de chaque participant ce qui permet à chacun de s’exprimer sur des éléments qui le concernent et sur lesquels il a quelque chose à dire. L’ intérêt pédagogique de cette méthode de travail réside dans le fait de constituer un groupe de travail.
  • Travaux pratiques effectués sur des maquettes pédagogiques conçues pour représenter des liaisons optiques avec tous les constituants conformes aux réalisations industrielles.
  • Capitalisation des acquis au moyen de QCM ou de « Quizz » effectués au début de chaque journée de la session afin de vérifier si les stagiaires ont bien compris ce qui a été expliqué la veille.
  • Enchaînement d’exposés techniques de durée adaptée ( 20 minutes environ ) en utilisant des idées et des méthodes globales qui doivent convaincre les stagiaires ayant pour but de leur donner l’envie de les utiliser à la fin du stage.

Moyens techniques :

  • Les supports pédagogiques utilisés sont : Le paper board ou le tableau, le vidéo projecteur, les documents papier ( classeurs de stage remis à chaque participant ) , les cassettes vidéos et les diaporamas.

Moyens d’encadrement :

  • Formateur ayant une excellente expérience dans cette spécialité avec une expérience professionnelle de 15 années dans le métier concerné.

Moyens permettant le suivi et l’appréciation des résultats

Suivi de l’exécution :

  • Utilisation de feuilles de présences (présentiel) par demi-journée qui devront être signées par les stagiaires et le formateur.
  • Utilisation par le formateur de l’évaluation formative qui permet de vérifier le niveau d’acquisition pendant ou après une séquence de formation . C’est en même temps un outil de diagnostic des difficultés ou des réussites.
  • Utilisation par le formateur de l’évaluation sommative qui permet de faire le bilan des acquis. Elle s’effectue à l’issue de la période de formation et se traduit par une reconnaissance des acquis.

Appréciation des résultats :

  • Les moyens permettant d’apprécier les résultats se font soit par QCM soit sous forme de « Quizz ».
  • Cette évaluation formative peut donc être caractérisée par un cycle : Constat des difficultés – Interprétation – Remédiation.

Dans tous les cas , cette évaluation doit faire partie intégrante du processus de formation , sous entendu que les « erreurs » doivent être considérées comme des moments dans la résolution d’un problème , et non comme des faiblesses répréhensibles.

Durée :

4 jours soit 28 heures

Horaires :

Horaires choisis avec le client : le plus souvent 8h15 – 12h15 et 13h15 – 16h15

Rythme :

« En continu » sur la durée précisée.

Animateur – formateur :

Formateur spécialisé et expérimenté dans le domaine de la fibre optique.

Méthode Outil :

Exposés, apports et exercices pratiques, échanges. Au cours de la formation une documentation est remise à chaque stagiaire. Présentiel en « inter-entreprises ».

Attestation :

  • Attestation individuelle de fin de stage remise à chaque stagiaire.

Lieu de formation :

Sur site client.

 

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU STAGE

1. Partie théorique ( 2 jours soit 14 heures ) :

 

Propagation de la lumière dans la fibre optique

Notions élémentaires :
Structure d’une fibre optique
Les différentes fibres optiques
Le signal et l’impulsion lumineuse
La longueur d’onde
Indice de réfraction
Bilan énergétique

 

Propagation de la lumière dans la fibre optique :
La réflexion et la réfraction
La diffusion
La diffraction
Propagation lumineuse dans une fibre optique
Notion de dispersion modale et de dispersion chromatique

 

Budget de pertes de puissances et budget optique :

Notion de puissance : Le dBm
Calculs : Budget de pertes de puissances et budget
Optique

  • Les différents composants actifs et passifs d’une liaison fibre optique : émetteur (LED, laser), récepteur, Splitter (coupleur) et WDM
  • La normalisation de la fibre optique (ISO, UIT et CREDO)
  • Les mesures de réflectométrie et l’utilisation d’un réflectomètre
  • La rédaction du document de recette

S’approprier les différentes déclinaisons de FTTx :

FTTB, FTTC, FTTLA, FTTU, FFTH
Les différentes topologies du FTTH : P2P (point à point), AON et PON (B-PON, G-PON et E-PON)
Les blocs fonctionnels d’une liaison FTTH

Identifier les produits principaux constructeurs :

Utilisés dans le cadre de la colonne montante FTTH
Connaître le contexte réglementaire :
ARCEP, délégation de service public

Repérer les caractéristiques des colonnes montantes des câblo-opérateurs France Télécom et Free

– Utiliser les outils :
De dégainage, de dénudage et d’ouverture de câbles utilisés dans le cadre du FFTH

 

2. Partie travaux pratiques ( 2 jours soit 14 heures ) :

  • Les techniques d’épanouissement des câbles fibre optique
  • Les raccordements mécaniques, les caractéristiques des soudeuses optiques
  • Les matériels pour épissures mécaniques de fibre optique
  • Le fonctionnement, la programmation et la mise en service d’une soudeuse optique
  • Réaliser un raccordement de fibres optiques par fusion
  • Acquérir le geste professionnel du lovage
  • Les méthodes de mesure : La Photométrie et la Réflectométrie :
  • La Photométrie ou mesures de perte d’insertion :

Valeur de référence : Le bilan optique
Les équipements
Méthodologie
Les affaiblissements globaux

 

Mise en pratique par binômes sur différents types de maquettes pédagogiques .

 

La Réflectométrie ou mesures par rétrodiffusion :

Principe du Réflectomètre
Puissance rétrodiffusée
Courbe de rétrodiffusion
Les différents types d’affaiblissement
Coefficient de rétrodiffusion
Les marqueurs
La zone morte ou la zone aveugle
Le pouvoir séparateur
Les fantômes
Les différents types de méthodologie

 

Mise en pratique par binômes sur différents types de maquettes pédagogiques avec MTS 6000 ou(et) MTS 8000 .